Plats

Carry poulet et riz jaune à ma façon

riz-jaune
Ecrit par Marie

Vous n’êtes pas sans savoir que j’ai vécu un petit bout de temps (15 ans tout de même) sur l’île intense. L’île de la Réunion, c’est toute mon enfance et mon adolescence, c’est mon chez moi ! Je suis une « z’oreille » (à comprendre une métropolitaine) : je ne mange pas épicé, je ne parle pas créole (mon gros accent z’oreille est décidément très très vilain) et je suis très blanche. Mais j’aime mon île. J’aime les gens et leurs sourires , j’aime les paysages pas forcément aussi beaux que sur les cartes postales, j’aime la cordialité des gens au volant, j’aime quand il y pleut, j’aime les plats typiques de là-bas, j’aime entendre l’accent chantant des Réunionnais. J’aime mon île, et elle me manque. La réalité fait que je n’y retournerais sans doute jamais pour y vivre, le taux de chômage reste tout de même plus élevé là-bas qu’ici et la branche dans laquelle je veux travailler n’est pas la filière offrant le plus de travail.

carry-poulet-et-riz-jaune-a-ma-facon

A défaut de pouvoir retourner à la Réunion, je cuisine souvent comme « là-bas », ce qui enchante le Geek qui ne connaissait pas vraiment les spécialités culinaires de cette belle île. Le riz que je vous présente aujourd’hui est un riz que j’ai pu souvent manger à la cantine : il faut dire que j’ai beaucoup plus mangé créole à la cantine que chez mes parents.

La difficulté d’un carry réside dans le fait qu’un carry, c’est à base de tomates, or je vous le rappelle (on sait jamais) les tomates et l’hiver ce n’est pas compatible. Du coup, j’ai un peu triché et fais un « carry » à ma façon.

poulet-au-riz-jaune

Carry de poulet et riz jaune à ma façon :

Pour le riz (4 personnes) :

– 1 càs d’huile de tournesol

– 1,5 verre de riz basmati

– 1 oignon

– 2 grosses poignées de petits pois surgelés

– 1 cube de bouillon de volaille

– 1,5 càc de curcuma

– 4 verres d’eau

– sel, poivre

riz-au-poulet-2

Pour le poulet (2 personnes) :

– 2 cuisses de poulet

– 2 càs d’huile de tournesol

– 2 càc de concentré de tomates

– 1/2 verre de sauce tomate (ou une demi boite de tomates en dés)

– 1/2 càc de gros sel

– 1/2 càc de curcuma

– 2 gousses d’ail

– 1,5 càc de gingembre frais (ou congelé) râpé

– poivre

– eau

Pour la préparation du riz jaune, faire chauffer l’huile dans une sauteuse. Couper l’oignon en lamelle, le mettre dans la sauteuse avec le riz. Lorsque le riz est translucide, rajouter les petits pois et le bouillon de volaille préalablement dilué dans l’équivalent de 4 verres d’eau. Assaisonner le riz avec le curcuma, le sel et le poivre.  Couvrir le tout et laisser le mélange mijoter à feu doux en remuant de temps en temps pendant 30 minutes environ.

Pour la préparation du carry poulet, faire chauffer l’huile dans une poêle. Mettre les cuisses de poulet à dorer (attention aux projections d’huile). Pendant que le poulet dore, dans un verre, diluer le concentré de tomates dans un peu d’eau. Puis dans un mortier, mettre l’ail coupé en petits dés avec le curcuma, le gros sel, le gingembre et le poivre. Pilonner jusqu’à obtenir une pâte orange. Une fois  la peau du poulet bien dorée, ajouter le concentré de tomates, la pâte de curcuma et gingembre et la sauce tomate (ou les tomates en dés). Rajouter un demi verre d’eau et assaisonner à votre convenance. Lorsque le poulet est bien cuit (n’oubliez pas de vérifier grâce à un couteau) et le jus de tomates réduit, servir aussitôt. Vous pouvez aussi rajouter un peu de thym au carry poulet (ça n’en sera que meilleur!).

Ce repas peut très bien convenir dans le cas d’un rééquilibrage alimentaire (attention tout de même à l’huile) si l’on se sert une quantité modérée de riz jaune !

Je vous aurais bien mis une photo de ma belle île, en plus de celles du plat, mais je n’en ai pas de jolie sous la main … Il va falloir que j’y retourne 😉

A propos de l'auteur

Marie

Leave a Comment