Actualités

Le business des sushis ne connaît pas la crise

le-business-des-sushi
Ecrit par Marie

Si il y a bien un secteur qui ne connaît pas la crise, c’est celui de la restauration japonaise et de ses sushis délicieux ! Depuis une vingtaine d’années, les restaurants de sushis s’ouvrent à tous les coins de rue et ne désemplissent pas. La cuisine nippone a traversé la moitié du globe pour venir nous régaler de ses mets raffinés. Nous nous rassemblons de plus en plus nombreux, à observer ces tranches de poisson cru entourées de riz vinaigré et d’algue nori, défilant sous nos yeux, nous narguant sur leur tapis roulant, nous mettant à l’épreuve de résister à les attraper et à les mettre en bouche.

Et pour cause : pour une quinzaine d’euros, vous avez dans votre assiette un menu (plus ou moins) complet : poisson, riz, légume… Que demander de plus ? Accompagné d’une légère bière japonaise, et le tour est joué. Plus besoin de prendre un avion direction Tokyo pour profiter d’un petit moment d’évasion, culinairement parlant !

Retour sur le phénomène

Depuis les années 90, un nombre grandissant de restaurants de sushis a vu le jour au cœur des grandes villes françaises, dans les banlieues et agglomérations, mais aussi dans les communes plus reculées. C’est un fait, les français adorent les makis, la soupe miso, les yakitoris ! Des enseignes de restauration japonaise rapide ont même vu le jour : à Paris ou en province, toute ville de taille moyenne et plus compte au moins un Planet Sushi ou un Sushi Shop dans ses rues, pour ne citer que les plus connues. Il n’est d’ailleurs pas rare de compter plusieurs restaurants japonais dans la même rue, certains installés côte à côte. Un peu moins connu mais tout aussi intéressant gustativement, Côté Sushi propose un alliage de la cuisine japonaise et de la cuisine Péruvienne, ces restaurants sont présents sur le territoire français et belge, quelques exemples : Côté Sushi Puteaux, Lyon, Marseille… et d’autres à venir comme à Metz !

Mais quelle est donc la recette de ce succès ? Tout simplement, une nourriture plus saine, plus fraîche. Des prix qui ne dépassent pas ceux d’autres types de cuisine et qui nous permettent de s’offrir une sortie au restaurant de temps en temps. Les menus du midi proposés par la plupart des restaurants japonais permettent également aux personnes qui n’auraient pas le temps sur leur pause du midi de rentrer chez eux, de savourer un repas copieux et équilibré pour un prix qui commence en moyenne à 10 euros.

Les sushis attirent car ils représentent la culture nippone : zen, axée sur une gastronomie diététique, elle s’illustre parfaitement par l’expression « un esprit sain dans un corps sain ». L’incroyable expansion des sushis dans nos villes s’explique-t-elle donc  par cette recette si simple et pourtant gagnante : une cuisine savoureuse et diététique, des prix abordables, une impression de voyage… Attention cependant à ne pas en abuser : bien qu’offrant des repas variés et équilibrés avec des ingrédients riches en fibres et protéines, les sushis restent caloriques, et encore plus si ils sont consommés avec excès ! Si vous souhaitez en savoir davantage sur le business des sushis, n’hésitez pas à consulter cet article complémentaire à voir ici.

A propos de l'auteur

Marie

Leave a Comment